Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26 mai : vous, musulmans, descendez dans la rue !!

26 mai : nous, musulmans, descendons dans la rue !
manifpourtous

 

Yacine
Zerkoun
Ecrivain et poète.

Il y aura une nouvelle manifestation contre le « mariage pour tous » dimanche prochain. Les musulmans, déjà présents le 13 janvier et le 24 mars, mais pas assez visibles, doivent se mobiliser à nouveau pour dire « non » à cette loi. Il faut montrer à nos concitoyens de religion ou de culture catholique, que nous sommes, comme eux, réfractaires à cette loi.

Si le « mariage pour tous » a pu diviser la France en « pour » et « contre », il a aussi fédéré le peuple autour d’un « non » clair et sans appel. Les chiffres, comme les enfants que nous essayons de sauver, ne mentent pas : il y avait un million de personnes dans la rue le 13 janvier et un million quatre cent mille deux mois plus tard.

Le rassemblement du peuple est plus fort que la division. Faut-il encore insister sur le fait que même les homosexuels, qui, pourtant, sont les premiers concernés, s’opposent à ce projet de destruction de la famille, le socle de notre nation ?

Il n’est plus l’heure de nous défendre des accusations du lobby gay et des seigneurs de la bien-pensance. Nous devons nous rassembler et dire, une nouvelle fois : « non » au « mariage pour tous », « oui » à la famille.

Musulmans, musulmanes, chers concitoyens, descendez dans les rues ce dimanche, faites battre le pavé. Qu’on ne dise pas, comme on a pu l’entendre, que vous étiez absents, « invisibles ». Pas cette fois.

Descendez dans la rue, montez sur la tribune : dites haut et fort votre refus. Vous avez une troisième chance de faire une première impression.

Il nous faut montrer au gouvernement que les Français de confession musulmane sont, autant que les autres — sinon plus — attachés à la famille.

Je terminerai par une citation :

C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Saint Paul, épître aux Romains, versets 26-27.

Yacine Zerkoun, le 19 mai 2013 (BOULEVARD VOLTAIRE)