Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Français de souche : les résidus de la République

« On oublie les natifs Français non issus de l’immigration. On les abandonne à leur sort

Publié le 7 février 2014 par   (F. DE SOUCHE)

Après l’annonce de la feuille de route du gouvernement sur l’intégration, Guylain Chevrier, ancien membre du Haut Conseil à l’Intégration, dénonce le clientélisme religieux et la dérive communautariste du gouvernement.

(extraits choisis) Il est extraordinaire qu’au moment où, en Allemagne et au Royaume-Uni, on constate l’échec du multiculturalisme qu’en France, le gouvernement ait choisi une telle orientation.

A moins que cela ne soit animé par les visées d’un clientélisme religieux venant d’une majorité politique en grande difficulté.

On oublie les natifs Français non issus de l’immigration. On les abandonne à leur sort en laissant penser que seuls ceux devant attirer l’intérêt des pouvoirs publics désignés comme les victimes des risques d’exclusion sociale ou exclus, sont nécessairement immigrés ou enfants d’immigrés.

Le problème de l’intégration ne vient pas de la France, mais aujourd’hui de la tendance qui s’affirme, et particulièrement du côté de nos compatriotes [? ndlr] musulmans, d’une séparation communautaire, avec un refus de plus en plus marqué à travers l’extension du port du voile, du refus de se mélanger au-delà de la communauté de croyance.

Ce contenu a été publié dans En bref, Immigration par Martine, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.