Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Frédéric Taddeï, la énième victime de M. Valls... (Vidéo)

Affaire Dieudonné : Frédéric Taddeï, la énième victime de Manuel Valls

C’est fini. Frédéric Taddeï, l’un des rarissimes journalistes français qui osait encore inviter à la télévision des intellectuels subversifs qui n’ont pas leur langue dans leur poche vient d’être informé que son émission « Ce soir où jamais », qui passe sur France2, allait être remplacée par un talk-show.

Taddeï est ce journaliste français qui avait été pris à partie par un autre journaliste, Patrick Cohen, qui lui avait reproché d’inviter des

 

« c

Frédéric Taddeï, l'un des derniers journalistes indépendants français (Photo capture d'écran)

Frédéric Taddeï, l’un des derniers journalistes indépendants français (Photo capture d’écran)

erveaux malades ».

 

Cohen avait donné comme noms « Tarik Ramadan, Dieudonné, Alain Soral, Marc-Edouard Nabe … ». 

 

Taddeï avait répondu que son émission faisait partie d’un espace public où tout le monde avait droit à la parole du moment que les invités respectaient la loi française et ne s’adonnaient pas à la diffamation.

Cette déontologie, saluée par le journal Le Monde dans un portrait publié il y a quelques mois, doublée d’une indépendance d’esprit, n’ont apparemment pas plu en haut lieu.

Son émission qui a réalisé son record d’audience cette semaine avec près de 1,3 millions de téléspectateurs n’a pas pesé lourd face à certains lobbys.

Remarque de Jean-Marc Morandini, un observateur attentif du PAF (Paysage audiovisuel français), « cette décision de France 2 risque de faire beaucoup parler dans les prochains jours dans les couloirs de France 2 ! ». 

Et pas seulement dans les couloirs de France2. Un lecteur de Morandini écrit dans un post du forum jeanmarcmorandini.com :

On est en pleine démonstration de force. Après le coup d’éclat de Valls contre Dieudonné, où Valls bafoue la constitution de la république pour faire plaisir à ses maîtres, on fait d’un exemple la sanction immédiate d’un animateur qui a eu le toupet de ne pas se ranger aux ordres de la puissance suprême, dont Cohen n’est qu’un messager. Voyez ce qu’il encourt de jouer au rebelle! 

On a la demonstration de ce que dénoncent Dieudo et Soral…

Beaucoup d’autres posts vont dans le même sens.

Depuis que l’information a été publiée par Morandini, les réseaux sociaux se sont déchaînés contre cette décision, inique et incroyable, qui vient une dizaine de jours après le viol du Conseil d’Etat de la république commis par les socialistes français, avec à leur tête François Hollande et surtout Manuel Valls.

En France, on se demande jusqu’où va aller le très excité ministre de l’Intérieur dans cette guérilla ?

« Ce soir ou jamais » est une émission très appréciée au Maghreb. Elle est suivie chaque semaine par des dizaines de milliers de téléspectateurs.

Badr Soundouss

 

URL courte: http://www.demainonline.com/?p=29347