Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Koh Lanta : mort d'un candidat... c'est fini !!

Koh Lanta : mort d'un candidat, TF1 rapatrie ses équipes

Gerald Babin décédé vendredi était âgé de 25 ans, sportif et en bonne condition physique. DR

Gerald Babin décédé vendredi était âgé de 25 ans, sportif et en bonne condition physique. DR

Gérald Babin, 25 ans, est décédé d’un accident cardiaque au premier jour du tournage

Un communiqué de TF1 vient de confirmer l’information révélée par lepoint.fr: un candidat de Koh-Lanta est décédé au premier jour du tournage de l’émission, qui se déroulait au Cambodge. Un arrêt cardiaque est à l’origine du décès de Gérald Babin, 25 ans. Ranimé à plusieurs reprises par un médecin de l’équipe, sur les lieux mêmes du tournage, le jeune homme aurait été évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Sihanoukville où il est décédé.

Le tournage a été immédiatement interrompu et le rapatriement des équipes, 150 personnes selon nos informations, immédiatement décidé.

“Toutes les équipes d’ALP (Adventure Line Productions), de TF1 et de Denis Brogniart sont effondrées et s’associent à la profonde tristesse de la famille de Gérald. Toutes leurs pensées vont vers ses parents, sa soeur, sa compagne et ses proches” , indique le communiqué de la chaîne.

Au-delà de l’annulation de la saison 13 de l’émission, il est probable qu’un tel accident entrainera la fin du jeu d’aventure aux sept millions de téléspectateurs. Il pourrait même remettre en cause le principe même de ce type d’émission dans laquelle les candidats doivent supporter de dures épreuves physiques.

Bien d’autres questions se posent d’ores et déjà, en particulier sur la condition physique des candidats retenus pour l’émission, même s’ils sont soumis à des tests sérieux. Joint par TéléObs, le docteur Sebagh, cardiologue à “l’institut coeur Paris-centre”, affirme que "les épreuves auxquelles se soumettent les candidats pourraient être comparables à un marathon ou à des épreuves sportives de compétition de haut niveau. Un gros entraînement est nécessaire Aujourd’hui ce genre d’épreuves demande un bilan cardio-vasculaire et un test d’effort systématiques. Si les problèmes ne sont pas détectés, de telles épreuves peuvent engendrer des cas de mort subite".

LE NOUVEL OBSERVATEUR