Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le coup de gueule de Benoît Poelvoorde...

NOUVELLES DE FRANCE
Ecrit le 7 fév 2014 à 15:14 par Maxime de La Devèze dans Poing de vue
Benoit Poelvoorde ? De la France, on n’en rigole plus.
    
 

Benoit Poelvoorde ? De la France, on n’en rigole plus.

 

On l’a connu meilleur. Personnellement je l’adorais dans « Podium ». Il m’a plié en deux des rires et je me marre encore. Dans mon panthéon du rire il était bien au-dessus de Dieudonné.

 

Le succès que rencontré a dû l’attirer trop près du soleil. Oui, de ce soleil que « Dieudo », lui, prétend si encombré qu’il ne l’attendra jamais avec ses quenelles et ses ananas.

 

Au soleil, il a perdu de vue ce qui a fait son succès, ce personnage, si proche de la vraie vie des vrais gens et de leurs vrais emmerdes au quotidien. Poelvoorde c’était un peu le quotidien des français confrontés à des tracasseries quotidiennes, des embrouilles administratives, et des situations kafkaïennes.

 

Là, pardon, mais il déconne à fond les ballons. Il a bloqué la poignée d’accélérateur dans le coin. Il a cassé l’aiguille du compteur.

On sait que dans certains milieux, lorsque le succès est là, l’argent se met brutalement à couler, et le reste avec ; alcool, drogue, relations passagères… Pour finir en dépression. On est toujours prêt à te pardonner, mais…

 

Sincèrement Benoit, crois-tu que la surenchère vers le toujours plus débile va te redonner la place qui était la tienne dans le rire ? Penses-tu que la « Manif pour Tous » va être le teaser de ton dernier film ?

 

Non, Benoit, « le jour du slip » n’est pas le dernier sketch de Jean-Marie Bigard, mais un livre pour enseigner aux petits enfants. Non, « est-ce que tu pratiques la fellation ?» n’est pas une question posée sur Skyrock par un animateur au rire boutonneux, post adolescent libidineux tout juste pubère qui interroge des adolescentes paumées, mais la question posée à des gamins « dès le plus jeune âge » en ligne sur le site « Ligne Azur » promu par l’Éducation nationale.

Faire rentrer la culture porno dans les écoles n’est pas un moyen de lutter contre l’homophobie, mais de favoriser la pédophilie. On savait que Dutroux avait fait des émules en Belgique. Et Poelvoorde ne nous fais plus rigoler. Poelvoorde, si tu veux revenir au premier plan, reviens sur terre, émerge des produits psychotropes que tu as surconsommé, et avant d’ouvrir le bec, regardes un peu de quoi on parle.