Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

R.L. : courriers de lecteurs

Courrier des lecteurs

images (4)

 

La citation de la semaine :

« Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »
Mustapha Kémal Atatürk / 1881-1938 /

 

sans-titre (20)

Un camarade dans le besoin.

J’attire votre attention sur le cas de Pierre GRANDCHAMP.
Pierre GRANDCHAMP a effectué son service national au sein du 13°RDP (76/12).
Il a, à son actif 23 sauts. Aujourd’hui agriculteur sur la commune d’Annemasse, département de la Haute Savoie, marié à une femme d’origine marocaine avec qui il a eu deux enfants. Il est sous le cout d’une expropriation alors que d’autres terrains existent pour la mise en place d’une nouvelle mosquée. Condamné en appel à l’expropriation, il refuse de quitter son exploitation maraichère où 15 salariés travaillent.
Le maire de la ville d’Annemasse Christian DUPESSEY, membre du Parti
socialiste a décidé d’exproprier Pierre GRANCHAMP pour construire  une mosquée.

En oubliant que le terrain n’est pas libre, contrairement à d’autres.
S’il est légitime que les musulmans de France puissent disposer d’un lieu de
culte décent, je ne pense pas que cela doit être fait au dépend d’autrui.
Dans le Cas de la ville d’Annemasse, il y a suffisamment d’alternatives qui
combleraient les aspirations de chacun. De toute évidence monsieur Christian
DUPESSEY a choisi la solution la plus mauvaise.

Louis-Philippe*

________________________________________________________________________________________________________________________

Aid en France

Bonjour,

Sans doute savez-vous que c’était aujourd’hui la fête de l’Aid …

Et bien, savez-vous que dans ma ville (93), une bonne partie des commerces étaient fermés, et qu’au lycée de mon fils, plus de la moitié des profs s’étaient absentés (ils n’avaient d’ailleurs pas caché le motif), et énormément d’élèves absents, sans que ces absences ne soient relevées par l’administration !!!

Sarah*

 

Archéologie et héritage islamique de la France : une imposture sur
France-Culture.

Bonjour,

Nous  connaissions  les brillants  « historiens » du dimanche à la Djamel
Debouzze avec son « islam qui est depuis 3000 ans en France » !
Mais, malgré leur estampille scientifique, certains professionnels ne
valent guère mieux.
Ainsi d’une émission d’archéologie,  sur France-Culture, dans la série « Le Salon Noir » …
Le titre est alléchant : « Que doit la France à l’héritage arabo-islamique ? « .

Les intervenants répondent en substance et en coeur « énormément ! »

Je passe sur le lyrisme général de l’émission pour m’intéresser aux  traces
matérielles (les seules qui devraient compter pour les archéologues)
recensées par ces dignes chercheurs.
Ben, ça fait pas lourd de l’héritage.
Jugez-en !

1) Un four dit  « à barres », à Marseille, dont les auteurs reconnaissent que
le type est répandu dans toute l’Eurasie , jusqu’en Chine , et donc dont  le
caractère islamo-arabe est , en fait , douteux …

2) Une bourse de 50 dinars perdue à Aurillac , au dixième siècle par un
envahisseur.

3) Deux groupes de  tombes de dix personnes ,  l’un à Marseille , dont la
disposition des corps , tournés ,PEUT-ETRE ,  vers la Mecque indiqueRAIT
l’appartenance  à l’islam  …

Comme disait l’excellent  Tex Avery :

« That ‘s all folks  ! »

Heureusement, ces dignes universitaires nous expliquaient, à la toute fin
de l’émission, que sur ce sujet, la recherche  de notre héritage arabo-islamique,  « on entrevoit UN ENORME POTENTIEL ! »  (sic) …
Nous sommes  rassurés , parce que pour le moment  …

Amitiés.

Bernard*

 

 

Pour Mathieu Wagener

Bonjour Monsieur
Pour compléter votre très bon article :
- La Turquie n’est-elle pas le pays qui colonise toujours une région de l’Europe : La Thrace et Constantinople ?
- Il s’avère que la Turquie n’a plus le désir d’entrer dans l’UE, mais ne l’annonce pas officiellement, pour toujours recevoir les aides européennes accordées par Bruxelles aux pays candidats.
Cordialement
François*

 

 

A M. Martin Veron 

http://ripostelaique.com/felicitations-a-pierre-cassen-pour-la-vigueur-de-sa-riposte-a-hani-ramadan-et-a-ses-amis.html

Cher Monsieur

Comme citoyen suisse et défenseur de nos libertés démocratiques face à l’islam, je salue comme vous la belle attitude de Pierre Cassen dans ses interventions mesurées face à Hani Ramadan à Montreux. Je suis heureux qu’un vrai dialogue s’installe enfin face à ces incroyables discours larmoyants des soi-disant victimes si peu « intégrées » chez nous…

Je suis juste en désaccord avec vous sur un point – que j’ai d’ailleurs déjà fait remarquer à d’autres amis de RL.

Vous écrivez: « Malheureux aveugles en esprit ! Qu’attendre d’eux ?

Quand on a les yeux crevés dès l’enfance, c’est sans  espoir de jamais revoir la lumière. Pour la matière grise c’est pareil, une fois endoctrinée d’islam, elle est irrécupérable, endommagée à jamais pour la réflexion personnelle. »  

Je comprends ce que vous constatez, mais il y a un aspect qui échappe à cette approche purement intellectuelle, c’est le côté spirituel de la religion : si un musulman devait abandonner sa religion, par quoi la remplacerait-il ? Il a peur de tomber dans un trou, dans le vide… La raison humaine et la réflexion, il ne connaît pas trop (!), mais son besoin de vérité et d’acceptation, voire d’amour, restent. D’où la force du clan, de l’Oumma.

Depuis que j’ai commencé à m’informer sérieusement sur l’islam, j’ai lu de nombreux livres et témoignages de gens qui ont quitté l’islam – souvent au prix de grandes souffrances (rejet de la famille, menaces de mort). Un phénomène est pourtant très frappant pour un grand nombre de personnes : Dès qu’ils avaient la possibilité de lire et de comparer la Bible avec le Coran, ils ont vécu des bouleversements majeurs!

Je ne vous cite que deux hommes devenus célèbres, et que j’ai rencontrés personnellement: Taysir Abu Saada et Mark Gabriel. Le premier était tireur d’élite du Fatah – devenu chrétien, il oeuvre à la réconciliation concrète entre Juifs et Palestiniens. Le second était professeur à Al Azhar et imam, il connaissait le Coran par coeur. Devenu chrétien dans des circonstances dramatiques, il est auteur de plusieurs livres très bien documentés (il était historien) et est devenu un orateur international. Les livres des deux hommes sont traduits dans plusieurs langues et accessibles par Internet ou dans nos librairies.

J’ai de nombreux témoignages d’autres musulmans qui, par la découverte de l’Evangile, sont complètement libérés de leur haine (!) des Juifs et d’Israel, ils sont littéralement transformés. Etonnant, n’est-ce pas ? Pas mal d’entre eux en témoignent courageusement. Même Ayaan Hirsi Ali, qui est devenue athée, recommande aux chrétiens occidentaux de mieux présenter la Bible aux musulmans pour qu’ils puissent quitter leur prison – ce qui fait, malheureusement, un peu sourire certains journalistes qui n’ont rien compris à l’islam. (Voici le lien concernant cette affirmation d’Ayaan Hirsi Ali: http://www.dailymotion.com/video/xgfp1r_ayaan-hirsi-ali-on-converting-muslims-to-christianity_news#.UYez5UphND2)

En France, vous pourriez prendre contact avec Saïd Oujibou: c’était moins dramatique pour lui (pas pour sa soeur!), il était connu dans « la zone ». Son livre s’intitule « Fier d’être arabe et chrétien ». Avec sa femme Fatima, il anime une émission TV regardée bien au-delà des frontières de la France: http://www.macasbah.net/category/emissions/#!prettyPhoto/11/

Donc, il y a de l’espoir pour les musulmans ! Mais cela coûte assez cher, à eux – et à nous aussi… Continuons de défendre cette précieuse liberté d’opinion en Europe!

Avec mes salutations amicales depuis la Suisse.

Wolfgang*

 

Alternative inédite: cul-bénit et taqiya ou authenticité?

Vient de paraître dans le quotidien belge influent « La libre Belgique » un
article dont la connotation innove. A ce jour, foisonnaient les invocations
en faveur soit d’un islam « belge »(?), soit d’un islam européen, c’est-à-dire
un islam dépourvu d’une certaine part de ses dispositions antidémocratiques.
Etaient visées par exemple l’égalité hommes/femmes, la liberté de critiquer
la religion. Mais toujours en termes bien moins nets que les termes utilisés
et d’une façon bien plus alambiquée. Ainsi, sont condamnés vivement les
attentats impliquant des innocents (ceux-ci ne pouvant être que des
musulmans). En France, il est question d’un islam de France en opposition à
un islam en France.
Cette vue angélique d’un islam européen non seulement nie l’essence même de l’islam coranique, Intangible rigoureusement, mais encore il ne susciterait
qu’un potentiel de conflit nouveau, bientôt perçu comme un islam « occidental », petite enclave européenne en butte à l’islam mondial bien vite
coalisé.
L’article est prudemment intitulé :  » Fête de l’Aïd: remplaçons le sacrifice par des dons ». Il évoque les « concitoyens », implicitement divisés en deux entités égales ! L’auteur se permet d’inviter ses concitoyens à débattre des cultes et des philosophies, incidemment de la place de l’islam, comme si l’islam idéologie récente ne devait pas d’abord s’adapter à une société, une culture et des cultes issus d’une longue tradition locale.
En dépit de quelques dérives, le ton final de l’article détonne par rapport aux innombrables opinions prônant un islam européen sans céder sur l’essentiel et fondées sur des styles plus qu’amphigouriques et des graphorrhées effarant tout esprit cartésien.   » … Nous avons décidé de lancer le Mouvement de solidarité avec les démocrates musulmans pour un islam de la modernité, compatible avec les valeurs de la démocratie et l’héritage des Lumières…
Il est devenu urgent de libérer la pensée musulmane contemporaine et la
modernité endogène de l’islam… » Ces vœux pieux relèvent-ils d’une analyse
sincère et pragmatique ou d’une stratégie ensorcelante ? Faut-il attendre la réponse de l’avenir ?

Addendum :

Victoire par K.O.

 

Corrigenda : in fine, du Roi Soleil au Pierrot lunaire.

Mélanchon est un tribun. Pierre Cassen n’est pas un  tribun.

Pierre Cassen est un  orateur, un  débateur.

Sa rencontre avec Ramadan Hani le prouve.

Arguments péremptoires, références solides, cas concrets évocateurs, gestuelle sobre et appropriée, débit élégant, fluide et aisé, calme assuré : le debateur de classe.

Un très vif regret : que cette confrontation ne rencontre pas une audience internationale, appuyée par les média ( ???) tant elle est éclairante.

La France vue de l’étranger ? De Louis XIV à François Hollande, du Roi Soleil au Pierrot lunaire.

Alain*

 

Visite de Vals et du premier ministre a la mosquée de Paris

Visite de Vals et du premier ministre a la mosquée de Paris .Hier soir j’ai été littéralement écœuré est stupéfait d’assister par le biais des  informations télévisées à la visite de ces deux personnages à la grande mosquée de Paris pour y fêter la fête de l’Aïd. Cela ne s’était jamais vu par le passé, cela doit faire partie du changement c’est maintenant.
Selon la loi de 1905 je ne comprends pas cette visite, qui, étant diffusée par les médias, signifie qu’il ne s’agit pas d’une visite privée mais d’une visite officielle.
J’espère que d’autres voix se joindront à la mienne pour demander à ces deux   ( pardonnez-moi Guignols) personnages pour que lors de la fête de Noël prochaine, ils aillent assister dans la cathédrale de Paris à la messe de la nativité qui est la fête principale des chrétiens.
Si ce n’est pas le cas, j’en déduirai alors, que nous sommes maintenant non plus dans une république laïque, mais dans une république musulmane ou nos dirigeants vont accomplir une banale visite de foi, dans le lieu de culte qui leur correspond.
Cela devient vraiment pénible de regarder les informations (je le fais de moins en moins, mais n’étant pas seul il m’arrive d’être obligé de voir ces images affligeantes).

J’espère que quelqu’un aura une idée pour que nous  manifestions notre indignation à cet acte de prosélytisme insupportable dans un contexte ou déjà les musulmans exigent de plus en plus à ce que nous nous plions a leurs tradition, alors qu’ils demandent de plus en plus ouvertement à ce que nous abandonnions les nôtres  pour les remplacer par les leurs. À quand l’interdiction du 1er novembre puisqu’il s’agit d’une fête d’origine celtique et qui devint chrétienne ensuite.
Amitié à monsieur Cyrano.

Richard*

 

Circulez 

Bonjour à toutes et tous.
A partir d’aujourd’hui, je ne présenterais plus ma carte d’identité
Ni à la police
ni à la mairie
ni à ma banque
ni aux hôpitaux ou clinique
ni à la poste
ni aux élections
je ne la renouvellerai pas
ni dans un pays Européens, à zut là, je ferais un effort quand j’irai en Belgique etc…..
Mais en France,  droit de circuler, dans rentrer dans tous les établissements etc…..
Ah non ! J’avais oublié que j’étais de nationalité FRANCAISE, je n’ai vraiment pas de chance.
Car ça va me couter 100 Euros d’amande, une petite journée de droit civique avec un rappel à l’ordre de tout citoyen qui doit avoir ses papiers. (C’est ce qui est arrivé à mon fils).
Dommage que je n’ai plus d’enfants en âge scolaire, je n’aurais pas fourni ni le livret de famille, ni leurs carnets de santé, afin qu’ils rentrent librement avec un nom quelconque.
La loi doit être appliquée à tout le monde, sinon au diable la carte d’identité, permis conduire en dehors des pays Européens.
Ces jeunes étudiants dans la rue, me font rire de les voir manifester pour cette famille. Alors que l’on met en prison de jeune Nicolas (manif pour tous) pour ne pas avoir voulu donné ses papiers. La gauche ferme son clapet
Pourquoi  y a-t-il deux justices ?
Cordialement
Nicole*

 

Témoignage

Bonjour à vous tous
Je voulais vous dire à quel point ce message de ma sœur m’a touché et m’a fait très mal.
Voilà ce qu’elle m’écrit suite à notre retour de vacances à Torremolinos, en Andalousie ville qui nous a enchantées par la gentillesse de ses habitants et sa propreté.

On aurait dit notre pays il y a encore 20 ans.

 

Dixit : « Juste pour te dire qu’il fallait que les gens votent Marine en 2012. Maintenant, il est trop tard.
Je veux juste te dire ce que je pense de mon pays et après je ne t’en parlerai plus.  J’espère de tout mon cœur pouvoir quitter ce pays qu’est la France et qui n’est plus le mien.  Je suis en pleine forme mais je suis complètement lucide. Plus rien ne pourra restaurer ce pays pour tous ce que tu connais mais le plus dur encore c’est de supporter la mentalité de ces français qui ne changera jamais. Certes, il y a quelques exceptions mais ça ne suffit pas. Les français sont jaloux, méchants, moches, médisants, indisciplinés, gueulent toujours, sont sales, parlent mal. Ils ne sont pas malheureux, c’est faux, ils sont abjects. Je suis une femme née en France et la France ne me considère pas comme française. Alors je le dis et le confirme, je ne suis plus française. Je suis une étrangère dans ce pays. »

Notre père mort en 1986 était communiste et nous sommes imprégnées par la lutte de la classe ouvrière et la solidité du travail de toute une vie. Le pauvre, s’il voyait ce qui se passe.!!!  Je suis écœurée de voir mon pays en train de sombrer et je n’ai qu’une hâte, le quitter. Je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants.
Je crois beaucoup en vous, aidez-nous.

Evelyne*

 

Réponse à monsieur Christian VERCOUTERE 

L’adolescence est l’âge des grands sentiments et des idéaux. Etre généreux c’est fort bien, mais pas avec l’argent des autres. Les lycéens sont entretenus par la collectivité : ils bénéficient de tout mais ce sont les adultes qui payent.

Ce sont les contribuables qui payent leur scolarité : profs, bâtiments, etc. mais aussi les allocations familiales, non pas pour aller manifester dans les rues mais pour aller étudier dans les écoles. Ce financement des jeunes n’est pas de la charité, ni de l’argent jeté par les fenêtres dont on peut se moquer, c’est un investissement à long terme car ces jeunes sponsorisés sont supposés étudier, afin acquérir une formation et devenir des adultes productifs, sinon notre système s’écroule. Donc il serait légitime que les allocations familiales des élèves qui manifestent dans les rues au lieu d’étudier, soient payées par les syndicats ou partis politiques pour lesquels ils manifestent et non pas par le contribuable.

Toutefois il faut encourager ces jeunes à la générosité dès qu’ils seront en mesure d’être généreux avec leur propre argent, par exemple en sponsorisant, eux-mêmes,  des pauvres, en accueillant des pauvres dans leur logement, en cédant leur poste de travail à des pauvres. Oui à la générosité mais pas avec l’argent des autres.

Anne Lauwaert

 

Je suis comme Lucchini

Fabrice Lucchini a encore frappé. Contre vents et marées, émergeant de l’océan de compassion suscité par l’odieux assassinat de Leonarda (ou presque, ne chipotons pas…), Fabrice Lucchini, reçu en fin de journal par David Pujadas, ose le contre-courant en improvisant sur le thème de sa vision de la gauche. Stoïque malgré le déluge d’indignation, l’acteur donne une leçon de liberté d’esprit en définissant sa position sous l’angle de l’humilité ironique : « J’adorerais être de gauche, mais je trouve que c’est tellement élevé comme vertu que j’y ai renoncé… C’est un gros boulot, c’est un dépassement de soi. Faut être exceptionnel, quand t’es de gauche : le génie moral, le génie de l’entraide… C’est trop de boulot. »…………………………….

Avec son envolée sur cette gauche revue et corrigée à la sauce place des Vosges, Lucchini révèle le génie moral, le génie de l’entraide, l’abnégation de ces lycéens qui se mobilisent pour défendre une population qui ne rêve que de piquer leurs portables et cambrioler l’appartement de leurs parents : c’est beau. Grandiose. Jésus peut aller se rhabiller. Petit joueur. Dans cette nouvelle religion, tendre l’autre joue est insuffisant. L’agresseur, le malfaisant, le proxénète de mineurs doit être remercié, loué, protégé, chouchouté, devenir l’icône sur laquelle se déverseront des torrents de générosité.

Cette magnifique abnégation, Lucchini la voit et se sent incapable de parvenir à une telle prouesse. Comme bon nombre d’individus épouvantables dont il faudra bien un jour se débarrasser, les forces lui manquent. L’exploit n’est pas à sa portée. Cette empathie de celui qui veut à tout prix donner 1.000 alors qu’il n’a que 500 dans la poche n’est pas à la portée du commun des mortels. La religion de l’impossible se heurte à la bassesse des Lucchini et ses semblables. C’est inévitable.

Je suis comme Lucchini, pas exceptionnel, pas étincelant…comme dirait une ancienne amie, certains sauront à qui je pense.

JL*