Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scènes de guerre près de Forbach...

Scènes de guerre dans une cité près de Forbach

 

Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

 

D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes. 

 

Dès 22H et ce jusque tard dans la nuit, des voitures ont été incendiées, la mairie a été prise pour cible et des sapeurs-pompiers ont été agressés. La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov. Des dizaines de voitures ont été dégradées et incendiées et des caves d’immeubles ont également été brûlées. Les sapeurs-pompiers obligés d’intervenir dans le quartier sensible ont également été pris pour cible attaqués à coup de jets de pierres.

 

Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place dans la nuit pour retrouver les dizaines d’individus à l’origine de ces scènes de guerre. Un hélicoptère avec un puissant projecteur a survolé la zone et de nombreux gendarmes mobiles étaient au sol pour contenir les violences.

 

Selon le Parquet de Sarreguemines, une «trentaine» de jeunes cagoulés s’est déchaînée contre la mairie de la ville, une vitrine de magasin ou «20 à 30» voitures. Les violences urbaines sont liées à l’interpellation d’un jeune du quartier, décrit comme «meneur» d’une bande violente qui sévit régulièrement.

 

L’interpellation qui s’est déroulée lundi vers 16H dans la cité s’est très mal terminée. Par vengeance, ces casseurs ont semé la terreur à Behren-lès-Forbach durant plusieurs heures. Cinq gendarmes mobiles sur la centaine mobilisés dans la nuit ont été légèrement blessés tandis qu’un camion de pompier a été pris pour cible par des jets de pierre alors qu’il intervenait pour des feux de poubelles et de caves.

 

Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. Les gendarmes sont toujours mobilisés pour tenter d’identifier les jeunes casseurs.

Loractu

————-

Des violences urbaines ont éclaté cette nuit à Behren-lès-Forbach (Moselle), près de Forbach, quelques heures après l’interpellation par les gendarmes d’un jeune meneur d’un quartier sensible de la commune, selon des sources concordantes.

 

Ce jeune homme de la cité a été interpellé lundi vers 16h00, ce qui a entraîné des « échauffourées » entre jeunes du quartier et forces de l’ordre, selon le parquet de Sarreguemines. Cinq gendarmes ont alors été légèrement blessés, selon la même source.

Peu avant 22h00, « probablement pour venger » le meneur interpellé et placé en garde à vue, « une trentaine de jeunes habillés de noir et aux visages dissimulés » ont lancé des cocktails Molotov et des pierres sur la mairie de la commune, cassé la vitrine d’un commerce voisin et brisé les vitres de véhicules en stationnement à coups de battes de baseball, a déclaré un officier de gendarmerie de Forbach.

Interrogé, le parquet de Sarreguemines a évoqué « entre 20 et 30″ véhicules vandalisés. [...]

Le Figaro