Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SYRIE : le dessous des cartes

Syrie : le dessous des cartes.

7 septembre 2013, 18:33 

Bonsoir mes amis Patriotes.


 

1) Les média :
La valse hésitation concernant l'intervention en Syrie fait toujours la une des média occidentales. Depuis plus de six mois, les dirigeants soutenus par leurs larbins médiatiques cherchent un prétexte pour légitimer leur forfaiture, utilisant la manipulation médiatique de masse, pour aller contre le bon sens et la volonté pacifique des peuples.




Mais la sagesse, et la volonté pacifique des peuples ne coïncide pas toujours avec les visées géopolitiques et les puissances de l'argent.

On nous rejoue le film de 2003 avec les mêmes acteurs !!!




2) La géopolitique !
A l'heure actuelle, la volonté CONJOINTE de plusieurs pays, de faire tomber Bachar Al Assad, tient surtout au fait que ce pays recèle de très très importantes réserves de gaz naturel, mais aussi est situé sur une axe stratégique ouvert sur la méditerranée.
Si comme c'est probable dans "l’après Al Assad", le pays sombre dans le chaos islamiste, soyez en persuadés les compagnie pétrolières tireront toujours leur épingle du jeu, suivant la vieille devise, de diviser pour mieux régner.
C'est déjà le cas en Irak et en Libye.
Examinons les projets locaux en cours :




Et au niveau stratégique :



Les milliers de morts de la guerre civile en Syrie, tout le monde s'en fout !

Ce qui préoccupe les financiers, est le risque sur leurs futurs profits, et le maintien de leur zone d'influence.

3) Qui fait quoi ?
Saviez vous que le groupe Bush (père et fils), détient 50% du consortium Ben Laden (la famille), en Arabie Saoudite ? ? ?

Saviez vous qu'en 2003, la seconde guerre d'Irak, a été déclenchée, non pas sous le prétexte fallacieux d'hypothétiques d'armes de destruction massive, mais en réalité simplement parce que les Peuples Perses refuseraient de se faire payer leur pétrole en dollar, mais lui préféreraient l'Euro ? ? ? (Date de création : 2002).

Le danger était double, cela aurait engendré la fin de la suprématie du Roi Dollar, mais aurait aussi
permis à la zone Euro de prendre une ampleur inacceptable pour la finance mondiale.

On en voit clairement les résultats aujourd'hui !!!

Notez aussi l'activisme du frère de BARACK HUSSEIN OBAMA :
http://www.europe-israel.org/2013/08/le-frere-dobama-un-dirigeant-des-freres-musulmans/

En fait malgré leurs apparentes différences confessionnelles, les Pétro-Monarchies du Golfe et les puissances de l'argent s'entendent admirablement bien sur le dos des peuples qu'ils asservissent.

Je pense qu'Israël ne sera pas plus menacé, qu'il ne l'est à présent par des attaques islamistes.
L'exutoire est tout trouvé, c'est la Syrie.

4) La bonne question :

57 pays arabes appellent à une action décisive de l’Occident contre la Syrie.
Pourquoi n’interviennent-ils pas eux-mêmes directement ?
Ne sont-ils pas davantage concernés que nous ?

L' Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie, etc. sont des pays riches et musulmans, ils possèdent l’aviation et les armes nécessaires à une telle intervention, nous les leur avons vendus.

5) La machination :
Les spécialistes savent qu'à l'époque de la guerre froide, chaque Régiment d'artillerie Soviétique, était doté de 10 tonnes d'armes chimiques. Alliés de longue date, l'armée Syrienne a calqué son organisation militaire sur le modèle soviétique.

On a évoqué successivement l'utilisation de gaz sarin, puis de neuroleptiques, puis à nouveau le gaz sarin ... Si le sarin peut être aisément trouvé dans les arsenaux soviétiques, il n'en est pas de même pour les neuroleptiques, dont la technologie de fabrication ne peut être assurée que par une grande puissance moderne !

(Notons au passage que dans les années 1990, l'Angleterre était devenue spécialiste en la matière).
Donc, on ne parlera plus des neuroleptiques, le terrain est devenu trop glissant ...

Ceci explique peut être la précipitation du retrait Britannique de cette opération ? ? ?
Pourtant il semble bien que des gaz aient été utilisés ... et même très mal utilisés :
http://avicennesy.wordpress.com/2013/08/31/des-rebelles-syriens-ont-admis-quils-etaient-responsables-de-lattaque-chimique-du-21-aout/

http://voiceofrussia.com/news/2013_08_30/Syrian-rebels-take-responsibility-for-the-chemical-attack-admitting-the-weapons-were-provided-by-Saudis-1203/

Ces deux liens confirment que ces gaz ont été utilisés par la rébellion et les terroristes islamiques, contre le régime au pouvoir.
La question, est comment ont il pu être approvisionnés en gaz ?

Voici une réponse possible :

http://www.wikistrike.com/article-email-a-l-appui-le-qatar-a-livre-des-gaz-toxiques-aux-rebelles-apres-approbation-des-usa-119770388.html



En voici le texte :

Phil We’ve got a new offer. It’s about Syria again. Qataris propose an attractive deal and swear that the idea is approved by Washington. We’ll have to deliver a CW to Homs, a Soviet origin g-shell from Libya similar to those that Assad should have. They want us to deploy our Ukrainian personnel that should speak Russian and make a video record. Frankly, I don’t think it’s a good idea but the sums proposed are enormous. Your opinion?
Kind regardsDavid

David Goulding | Business Development Director Marvic House, Bishop’s Road, London,
SW6 7AD, United Kingdom t :+ 44 (0)20 7610 0111 dl:+44 (0)1522 754 361 m: + 44 (0)7817 981 237
e :dgoulding@britamdefence.com - www.britamdefence.com

Concrètement l'interception de ce mail démontrerait que la fourniture en gaz d'origine Russe identique à celui détenu par Assad, serait livrée à Homs, et que l’encadrement serait assuré par des mercenaires Ukrainiens.
Il précise encore que le Qatar financerait cette transaction d'un montant colossal.
Les américains donnent leur approbation.

Les Anglais, encore eux ....

Les pièces du puzzle s’emboîtent bien d'elles même !!!
Vous ferez votre opinion vous même ....



--