Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Bonne et heureuse année 2010

015

 

Avant tout, très chers amis blogueurs, je tiens à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2010 et ce, en dépit de la crise actuelle, du déficit trop conséquent de la France, du chômage, des impôts, des faillites, de l'endettement des ménages, de la grippe aviaire, des menaces de terrorisme, de la fonte des glaciers, de la faim dans le monde et de l'apocalypse, qui - on l'affirme - se dessinerait au loin.

 


 

Faut-il en vouloir et garder le moral ; hein ?
de la conjoncture présente, je vous souhaite le meilleur que vous puissiez mériter et prétendre. Mis à part cela, les facteurs "chance" et "destinée" qui peuvent éventuellement mettre les pieds dans le plat ; ce qui s'appellerait alors, des embellies !


 

 

Au moins, avez-vous passé de bonnes fêtes de Noël ?

 

 

Le vieux a-t-il été généreux c't'année ? D'autant plus, qui dit marasme économique pour notre monde, dit perturbation pécuniaire pour le Père Noël... Où croyez-vous qu'il commande ses cadeaux...? Dans nos magasins ; évidemment ! Et pour lui, également, la note est plutôt salée !  Et, le ringard, se targue de refuser les crédits revolving, Carte Bleue, Amex, etc. ! Ce Pépé, deux mille fois centenaire, feind d'ignorer notre technologie, telle que le portable, la web-cam, l'ordinateur...  

 

 

D'abord, nos marmots - ils sont beaucoup - manquent d'éducation car, ils sont privés de toute autorité. Sachez, que le Père Noël, est de la vieille école et qu'il apprécie les enfants respectueux et gentils, avec leurs paents. Ainsi que les enfants obéissants qui apprennent sans moufter à l'école !! Et ce qu'il exècre par dessus tout, ce sont ceux qui injurient voire, agressent physiquement leurs professeurs.

 

 

Le Père Noël adore les enfants à qui l'on a appris, dès leur plus jeune âge, à dire aux adultes : "merci", "pardon", "je vous en prie...", "excusez-moi", "mais, faites-donc", "s'il vous plait", "Oui ou Non Mme/M.", etc. Certes, le Père Noël est plutôt tatillon en ce qui concerne la politesse, l'absence de mots grossiers, l'amour désintéressé et les règles de vie dites saines. Alors qu'aujourd'hui - nul ne prétendra le contraire - tout fout le camp : le respect envers autrui et ses parents, les civilités, la tolérance, la politesse, la vertu, la sagesse, la pondération, les valeurs de reconnaissance et de patriotisme envers le pays qui nous nourrit ; et j'en passe !

Pensez-vous - si vous êtes croyants - que Dieu soit particulièrement ravi dece qu'il observe de là-haut... la déchéance et la décadence dans lesquels nous nous complaisons et dans lesquelles, à plus au moins brève échéance, nous nous noierons inexorablement...?

 

 

Pour en revenir au Père Noël, le bras droit du Bon Dieu, si vous ne le savez pas encore, sachez que le moindre de nos actes, qu'ils soient positifs ou négatifs, est répertorié tout le long de l'année dans un énorme grimoire. Un mois avant la nativité de Jésus, il se forme une Commission composée d'Entités de l'au-delà les plus évoluées spirituellement parlant, ainsi que des Anges Gardiens de chacun d'entre nous. Tous ensembles, ils vont former une sorte de colloque pour s'entretenir et discuter sur les mérites ou les démérites des uns et des autres. C'est une sorte de jugement annuel dans l'attente du plus important, qui se produit une fois que l'âme est retournée à ses origines. Car, si nous sommes nés sur cette planète, ce n'est pas pour rien. D'abord, nous avons une mission, un réel plan de vie durant lequel notre âme est éprouvée par toutes sortes d'épreuves et de tentations, lors de situations et d'évènements inhérents à nos origines, nos antécédents, notre statut, à notre caractère, à notre niveau spirituel, aux valeurs qui nous ont été transmises... Un destin plus ou moins douloureux à assumer, suivant le niveau de connaissances de chaque âme... 

Non. Ne pensez surtout pas que je vous sermonne tel le curé prêchant du haut de sa chaire. Je ne fais partie d'aucune secte. J'essaie simplement de remplacer le Père Noël qui, il faut bien le reconnaître, n'est pas très loquace...  N'oubliez surtout pas ceci : rien n'échappe au créateur. Aucune de vos actions, qu'elles soient louables ou déplorables, aucune de vos pensées - les plus intimes - aucun de vos vices, de vos haines, de vos sentiments - les plus secrets -. Absolument rien ne lui échappe. 

Je vous confie ce qui est ci-dessus, afin de tenter de vous expliquer pourquoi il règne tant et tant d'injustices sur cette Terre. Par exemple, le Père Noël, est très généreux avec certains, peu avec d'autres et, en "oublie" aussi beaucoup... des millions et des millions d'êtres humains. Tout cela... pourquoi et par la faute de qui ?? Alors qu'il nous a été offert le libre arbitre et la liberté de penser !! ce qui n'est pas rien ! ; à savoir, le choix entre le BIEN et le MAL. Mes chers amis, j'ose vous le certifier et j'en assume toute la responsabilité ; à cause de vous, les Homosapiens ; les chouchous de Dieu ! L'Homme, l'être suprême de la création du Divin qui s'octroie le droit de mort sur absolument tout ce qui vit et palpite, sur le sol de notre chère Terre. Ceux qui ont créé les guerres, les génocides, les épidémies, la faim, la souffrance, l'égoïsme, la barbarie, la cruauté, l'ignorance, l'indifférence, l'exclusion...

Car moi, voyez-vous, je ne suis qu'une larme qui clignote dans les océans, parmi tous les animaux de notre planète. Afin d'aider mes congénères, j'ai écrit un roman intitulé "AINSI SOIT-IL". Malheureusement, à défaut de publicité et de médias, ce dernier est resté dans les oubliettes.

 

 

Que vous le lisiez ou non, je vous en conjure, soyez magnanimes, bons et humains envers vos animaux car, ils sont innocents. Aucun ne mérite l'abandon, la torture, la haine gratuite... Ils ne sont porteurs d'aucun mal. Uniquement d'Amour et de la Dévotion dont le monde manque cruellement, actuellement.

 

 

 Lisez  ceci avec attention :

 

MON ROMAN, DONT JE SUIS L'HEROINE, MERITE D'ETRE LU AVEC ATTENTION, TANT POUR CE QU'IL VEUT REVELER AU MONDE HUMAIN, MAIS EGALEMENT, POUR LE MESSAGE QU'IL TENTE DE FAIRE PASSER.

 

JE TIENS A INSISTER SUR LE FAIT QUE CE LIVRE POSSEDE TOUS LES INGREDIENTS D'UN VRAI ROMAN :

 

LE CHARISME DE CANNELLE, AINSI QUE DE SES PROTAGONISTES, DES DIALOGUES DROLES ET SOUTENUS, DU SUSPENS, DE L'INTRIGUE, ETC.

 

AU FIL DE LEURS AVENTURES, LES PERSONNAGES VONT VOUS PRENDRE PAR LA PATTE, AFIN QUE VOUS PUISSIEZ DE BOUCHE A OREILLE, FAIRE DECOUVRIR CE ROMAN AUX ADULTES COMME AUX ADOLESCENTS, AMOUREUX DES ANIMAUX ET AFFLIGES PAR LEUR CONDITION.

 

VICTOR HUGO N'A-T-IL PAS AFFIRME :

TANT QUE L'HOMME SE NOURRIRA DE CHAIR ANIMALE ET MARTYRISERA DES BETES INNOCENTES, IL RESTERA QUELQUE CHOSE EN LUI, DE SAUVAGE."

 

EN OUTRE, NE DIT-ON PAS, QU’UNE CIVILISATION « CIVILISEE ? » SE JUGE A LA FACON DONT ELLE TRAITE SES ANIMAUX...?

 

AU PILORI, LES "DESCARTES" BIEN-PENSANTS QUI AFFIRMAIENT – LES IMBECILES - QUE LES ANIMAUX SONT DES MACHINES INSENSIBLES A TOUTE DOULEUR.

 

CE ROMAN, SE TARGUE D’ETRE CONTESTATAIRE ET SE VEUT D'UTILITE PUBLIQUE. DITES-MOI... CE QUE NOUS FAISONS SUBIR AUX BETES (JE PARLE DE TOUTE ESPECE CONFONDUE), N'EST-CE PAS UN CRIME CONTRE L'HUMANITE ET CONTRE LA NATURE ? SOUS PRETEXTE QUE TOUTES CES BETES NE DETIENNENT PAS LE LANGAGE DE LA PAROLE, NOUS IGNORONS LEURS PLAINTES ET LEURS LARMES, CACHEES DANS DE LONGS SILENCES FAITS D'INJUSTICE ET D'AGONIE... TANT ET TANT, SONT EN TAULE A PERPETUITE, ALORS QU'ILS N'ONT COMMIS AUCUN CRIME ! CERTAINS DEVIENNENT FOUS (CHEVAUX, FAUVES, ETC.) DE FRUSTRATION ET DE LA SOUFFRANCE QU'ELLE ENGENDRE.

 

QU'ON SE LE DISE...

 

 AU NOM DE L’AMOUR QUE VOUS LEUR PORTEZ, AIDEZ-MOI A FAIRE CONNAITRE CE LIVRE EN FRANCE ET, POURQUOI PAS, A L'ETRANGER...?

 

 L’HOMME, ARROGANT ET PRESOMPTUEUX, DEMEURE SON PROPRE PREDATEUR. LES ANIMAUX, CONTRAIREMENT A LUI, NE GENERENT NI LA HAINE, NI LES GUERRES, NI LES GENOCIDES. LES ANIMAUX IGNORENT LA PEDOPHILIE, LA VENALITE ET LA PERVERSION DE L’EGO...

 

 ange-1205339410-t

 

Cannelle, le chien, qui certains soirs, hurle à la mort...

 

Tchao, les blogueurs !!